LA SAISON 2009-2010

Môrice BENIN 
Samedi 10 oct 2009 (20h30) Salle des fêtes de Montagny-les-Lanches

Marc BATARD
Samedi 28 nov 2009 (20h30) Salle polyvalente de Chavanod 

" Jeu de Dames "
Samedi 12 déc 2009 (20h30) Eglise de Chapeiry

Dimitri & Julien BOUCLIER
Samedi 23 janvier 2010 (20h30) Salle des fêtes de Montagny-les-Lanches

" On a marché sur le Mont Blanc "
Samedi 13 février 2010 (18h30) Salle polyvalente de Chavanod

" Ephémère "
Samedi 27 mars 2010 (20h30) Eglise de Chapeiry

Etienne PERRUCHON
Samedi 24 avril 2010 (20h30) Salle polyvalente de Chavanod 

 
 
Etienne PERRUCHON

       Conférence musicale

En accueillant Etienne PERRUCHON, c'est un grand compositeur de musique que nous accueillerons.

Etienne PERRUCHON présentera, au travers d'extraits d'œuvres et particulièrement de musiques de films, son travail de compositeur.

Il sera question de toute l'aventure de l'œuvre DOGORA, illustrée par des exemples joués au piano par le compositeur, et des extraits audio et vidéo.

Etienne PERRUCHON répondra aux questions du public.

 

      Prix des places : Adultes : 7 euros ; 13-17 ans : 5 euros ; Enfants jusqu'à 12 ans : gratuit). 


 
 

 

                                  Etienne Perruchon, compositeur et homme de passion

 

     Samedi 24 avril, Etienne Perruchon était l’invité de l’association Courants d’Art. Hélas ! les absents ont eu tort de s’abstenir, car quel bonhomme !

 

     C’est une aventure singulière que vit Etienne Perruchon, musicien et compositeur.

     Depuis sa prime enfance, la musique est sa raison de vivre. Jour après jour, il pose sur le papier des notes : des croches, des doubles croches, des blanches. D’où sortent-elles ? Certains diront de son imagination, lui, préfère parler de perception, « j’ai toujours été attentif au rapport entre le texte et la musique. La musicalité des mots m’importe, elle induit un sens à elle seule »

     Cette sensibilité l’a conduit à travailler pour le théâtre, pour le cinéma et plus particulièrement avec Patrice Leconte, avec qui il partage sensibilité et émotion.

     Et puis, il y a cette œuvre majeure, cette épopée musicale, à la fois grandiose et fédératrice : Dogora. Bien que les paroles soient un ensemble de consonances « abracadabrantesques », la mélodie des mots « est si forte qu’elle donne un sens aux phrases ».

    Impressionné par cette œuvre, Leconte propose à Etienne de réaliser un film avec pour unique support la  musique, sa musique « Dogorienne ».

    Depuis, cette cantate pour chœurs mixte, chœurs d’enfants et orchestre symphonique, bouleverse toujours des milliers de spectateurs à travers le monde.

    Il y a tout près de chez nous un musicien, un compositeur, un homme de passion qui n’a pas fini de poser sur le papier des notes, ses notes, et de « construire » des musiques pour un bonheur universel.