LA SAISON 2009-2010

Môrice BENIN 
Samedi 10 oct 2009 (20h30) Salle des fêtes de Montagny-les-Lanches

Marc BATARD
Samedi 28 nov 2009 (20h30) Salle polyvalente de Chavanod 

" Jeu de Dames "
Samedi 12 déc 2009 (20h30) Eglise de Chapeiry

Dimitri & Julien BOUCLIER
Samedi 23 janvier 2010 (20h30) Salle des fêtes de Montagny-les-Lanches

" On a marché sur le Mont Blanc "
Samedi 13 février 2010 (18h30) Salle polyvalente de Chavanod

" Ephémère "
Samedi 27 mars 2010 (20h30) Eglise de Chapeiry

Etienne PERRUCHON
Samedi 24 avril 2010 (20h30) Salle polyvalente de Chavanod 

 
Ephémère

 

L’ensemble Ephémère réunit six jeunes musiciens animés par le désir de partager auprès du public leur goût pour le répertoire baroque et plus généralement pour les musiques anciennes.

Cet ensemble original, composé de trois flûtes à bec, clavecin, théorbe et violoncelle, lui offre la possibilité de jouer sur une disposition sonore à géométrie variable ouvrant ainsi une riche palette de couleurs musicales.

 

      Prix des places : Adultes : 7 euros ; 13-17 ans : 5 euros ; Enfants jusqu'à 12 ans : gratuit).
 


 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une soirée avec l’ensemble Ephémère

 

         « Aux âmes bien nées, la valeur n’attend pas le nombre des années ».

         Cinq jeunes musiciens animés par le désir de partager auprès du public leur goût pour le répertoire baroque ( style musical qui s’est développé du 16éme au 18ème siècle ) ont rempli de bonheur l’assistance regroupée dans la belle église de Chapeiry (74), samedi 27 mars en soirée.

 

         La formation composée de deux flûtes à bec, d’un clavecin, d’un grand luth et d’un violoncelle ont interprété des œuvres riches en couleurs sonores.

Placé sous le thème de « La buon’hora », ils ont joué des œuvres composées par Jean-Philippe Rameau «  l’entretien des muses »,  «  Chiacona a 3 » deTarquino Merula, la suite pour Grand luth de Robert de Visée, la sonate 2 en ré mineur de Francesco Geminiani, mais aussi des compositions de Haendel, Telemann… pour  terminer le concert, en rappel,  par une magnifique œuvre légère et virevoltante «  la Bergamasca » d’Uccelini.

         Malgré le nom qu’ils se sont donnés « L’ensemble Ephémère »,         il n’est à point douter que ces cinq musiciens sont appelés à un avenir prometteur.