LA SAISON 2011-2012
 


Soirée Blues avec Pierre AGUTTE et les «  Yangch Blues » 

Samedi 24 sept 2011 (20h30) - Salle polyvalente de Chavanod
 

«  Chants Mêlés » 

Samedi 22 oct 2011 (20h30) - Salle des fêtes de Montagny-les-Lanches
 


Récital Flamenco

Samedi 19 novembre 2011 (20h30) - Eglise de Chapeiry
 

« Amaterra »

Samedi 4 février 2012 (20h30) Salle des fêtes de Montagny-les-Lanches
 


«  Or du temps »

Samedi 10 mars 2012 (20h30) - Salle des fêtes de Chapeiry 


«  Celtic Hangover »

Samedi 21 avril 2012 (20h30) - Salle polyvalente de Chavanod 
 

 
 
      

Récital Flamenco

 

                                                   avec Pedro SOLER et Gaspar CLAUS

     

     Héritier des grands maîtres du Flamenco, Pedro SOLER fait partie du cercle très restreint des grands guitaristes.

 

     C’est en compagnie de son fils, Gaspar CLAUS, qu’il mène aujourd’hui l’essentiel de sa carrière internationale.

 

      Pedro SOLER recherche l’épure, la force du silence, la puissance expressive du « canto jondo », le chant profond.

 

      Une rencontre père-fils, inspirée, sur les terres du flamenco.

 

    

     Tarifs : 8 euros  5 euros ( 13-17 ans )  - Gratuit pour les moins de 13 ans.


 

                                  

 

 

Le récital de musique Flamenco du 19 novembre 2011, en l'église de Chapeiry

Ce récital a réuni une assistance bien fournie de spectateurs venus de nos villages, mais aussi d'Annecy et même de beaucoup plus loin dans la région, attirés par la réputation du guitariste Pedro SOLER, un des maîtres de cette musique si caractéristique d'Andalousie. La vénérable petite église Saint-Martin était presque comble.

Étant assez ignorant au sujet de cette musique d'origine très ancienne, mais qui n’a été reconnue que depuis deux siècles pour sa valeur, je me suis documenté un peu : « flamenco » serait un mot d'origine germanique, ayant quelque rapport avec « ardent » ou « flamboyant » : adjectif tout à fait mérité ! Quoique le mot qui vient à l'esprit pour ce concert est plutôt celui de « retenue », le refus du pittoresque pour touristes. Pedro SOLER, première surprise pour moi, était accompagné par un virtuose du violoncelle, son fils Gaspar CLAUS, (quand il n'était pas lui-même l'accompagnateur de son fils). Étonnement, car j'ignorais que le violoncelle fût un instrument « flamenco ». À l'évidence, cette musique est vivante, elle évolue, sans crainte de se commettre avec des instruments de salon ou d'église ! Un autre étonnement, je devrais dire un bonheur pour les spectateurs, c'était l'évidente « connivence », la « complicité » entre les deux Musiciens, se répondant par des improvisations d'allure classique (enchaînant même sur une suite de Bach !) ou très modernes (du style Boulez, voire du Stockhausen !), bruits, claquements, dissonances…

Nous eûmes droit ainsi à une revue en neuf pièces des divers styles d'une musique très riche, vivante, souvent de tonalité dramatique : Rondena, Buleria, Granaïna, Solea, Tientos, Alegria (comme son nom l'indique…), Petenera, Seguiriya, outre des improvisations (« Tom rêve encore » ). Un Bis : Guajira conclut le concert. Sous des applaudissements intarissables.

Quelle joie !